Formée autour d’un collectif de musiciens (Bruit Qui Court, Diogen, Face-B et Sortie 15) et appuyée par de nombreux bénévoles toujours plus actifs, l’association Progrès Son est devenue un des acteurs incontournables de la scène rock alternative toulousaine.

Organisant régulièrement des soirées dans différentes salles toulousaines avec des artistes amateurs ou confirmés de la scène locale, nationale ou internationale, Progrès Son s’emploie à créer et favoriser l’échange entre cultures, artistes et individus en maintenant des prix abordables. Animée par une envie collective de réunir et de soutenir scène alternative et musique amplifiée, Progrès Son organise également depuis 2004 des événements plus ponctuels comme le festival «La Semaine du Rock» (dernière semaine de mars) et s’investit auprès d’autres associations comme au sein de Intercollectifs, entité indépendante de mise en réseaux des cultures alternatives.

L’association compte aujourd’hui près de 100 bénévoles qui s’occupent de tout les aspects relatifs à la mise en place d’événements musicaux. La diversité des bénévoles apportent une mixité sociale riche et sans cloisonnement permettant d’échanger bonne humeur et expérience dans un désir commun de promouvoir la scène locale.

De plus, depuis sa création, l’association a mit en place différents partenariats, s’engageant ainsi auprès d’autres acteurs du milieu socio-culturel associatif, des médias et des professionnels locaux.

photo_groupe